ST Dupont depuis 1872… c’était dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

C’était  dans le Business Club de France sur BFM Business Radio

→Diffusé samedi 30/11/13 à 7h | dimanche 1/12/13 à 15h

Talk 1 et Talk 2 : Quelques Lauréats du Prix MOCI (Moniteur du Commerce International). Des PME françaises extrêmement performantes à l’international. La remise des Prix se déroule  vendredi 29/11 et quelques  lauréats étaient  dans l’émission :

Talk 3 : Kylii Motion

Talk 4 : S.T Dupont

Écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20131201_club_0.mp3]

Talk 4 S.T Dupont avec Alain Crevet, Président

L’entreprise S.T. Dupont voit le jour en 1872 (sous Napoléon III), dans l’atelier parisien de Simon Tissot-Dupont (25 ans), d’où proviennent les initiales « S.T. ». Celui-ci est issu de la migration savoyarde de la seconde partie du xixe siècle.

À l’origine, Simon Tissot-Dupont crée une entreprise de carrosserie qui disparaît après un incendie. Il rachète ensuite un atelier de fabrication de porte-documents de qualité qu’il fait fleurir. En 1919, âgé de 72 ans, il lègue son affaire à ses deux fils, Lucien et André. Rapidement la société s’agrandit et emploie 250 personnes.

Face à la crise de 1929, et suite à un voyage à New York, Lucien décide d’orienter l’entreprise vers la production de produits de luxe, notamment des mallettes de voyage, à destination du « Gotha » international. La qualité des produits gagne, notamment avec l’utilisation de la laque de Chine ou l’or. La fabrication des premiers briquets démarre en 1939.

La marque a fêté en 2012 ses 140 ans ! 

A l’occasion des 140 ans de la Maison, S.T.Dupont a renoué avec ses origines de « Malletier » et renouvelle entièrement son offre de maroquinerie. Fidèle à l’ADN de la marque, les produits Line D ont été conçus sans compromis avec une attention particulière aux fonctionnalités, au confort et à l’ergonomie.  La Line D s’inspire de l’identité des mallettes anciennes. Dans le respect de la tradition, S.T.Dupont a choisi les meilleures peaux: le cuir Elysée, noir ou marron ; le cuir Contraste, emblématique et intemporel cuir grainé ; et le cuir Diamant, seul cuir au monde tanné avec de la poudre de diamants — uniquement disponible sur commande. Les fermoirs en palladium reflètent le pouvoir du métal précieux, et une bande tricolore cousue à la main rappelle l’identité française de la Maison.

<p style= »text-align: justify; »

Et le stylo ST Dupont fête cette année ses 40 ans !

« L’écriture, expliquait Jean Cocteau, est un acte d’amour ».
Ainsi, une fois en main, le stylo S.T.Dupont ne s’oublie plus jamais. On se l’approprie, on lui donne son âme, et ce depuis 1973.
<p style= »text-align: left; »

Et dans les stylos, la maison ne cesse d’innover comme ce style météorite (des vraies météorites ont utilisées pour cette collection très limitée)  

le_stylo_venu_de_l___espace_4602_north_626x400

ST Dupont : 

Activité : fabricant de briquets, stylos et sacs de luxe

Date de création : 1872 – 140 ans en 2012 – cette année, 40 ans de son stylo

Lieu : siège social Paris – usine Faverges Haute-Savoie

CA : 74 millions (+12,4%)

Effectif : 350

La société créé en 1872 est célèbre pour ses élégants briquets carrés, ses stylos laqués et sa petite maroquinerie de luxe. Elle est cotée en Bourse de Paris depuis 1996. En décembre 2012, l’entreprise a reçu le label « Entreprise du patrimoine vivant ».

→ST Dupont choisit le PSG pour doper ses ventes en Asie

Le fabricant d’accessoires de luxe lance un partenariat de trois ans avec le club parisien.

D’Audrey Hepburn au Paris-Saint Germain (PSG), il n’y a qu’un pas pour ST Dupont. Après avoir fêté ses 140 ans l’année dernière avec une collection utilisant Humphrey Bogart et Audrey Hepburn comme égéries, le fabricant de briquets, stylos et sacs de luxe lance une ligne de produits en partenariat avec le Paris Saint-Germain. Cette initiative de son directeur marketing, fan de football, doit durer trois ans et permettra au groupe d’améliorer encore un peu plus ses ventes au Moyen-Orient, en Chine et à Hong-Kong, où le PSG et notamment David Beckham, ancien joueur du club, comptent de nombreux fans.

Cette ligne avec le PSG, ainsi que les deux autres collections lancées cette semaine, dont l’une en collaboration avec Karl Lagerfeld, devraient représenter de 10 à 15 % de la croissance des ventes cette année. Une opération en droite ligne avec la stratégie du groupe depuis un an, qui cherche à améliorer son image et ses ventes à l’étranger, particulièrement en Asie. « Nous avons investi plusieurs millions en Chine pour créer quatre magasins en propre. Nous avions déjà beaucoup de franchises mais elles n’étaient pas toutes bien gérées », explique Alain Crevet, président du directoire de ST Dupont.

Les Echos

Collection Orient Express 2013
Collection Orient Express 2013
Publicités

2 réflexions au sujet de « ST Dupont depuis 1872… c’était dans le Business Club (podcast) »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s