Dans le prochain Business Club : Le Lit National (Talk 1)

Publié le Mis à jour le

Au sommaire du prochain Business Club de France

Diffusion jeudi 12/9 à 21H – samedi 14/9 à 7h et dimanche 15/9 à 15h Sur BFM Business Radio

Au programme

Talk 1 : À l’occasion des journées du patrimoines, notre invitée :  Christine Péjaudier DG de « LIT NATIONAL » entreprise du patrimoine vivant.

Talk 2 : C’est encore la rentrée ! Avec  Guillaume Nusse, PDG de CLAIREFONTAINE – RHODIA

Talk 3 : Comment réussir sa rentrée professionnelle ? Avec Sébastien Guénard – cofondateur du club AGORA FONCTIONS

Talk 4 : Le rendez-vous « e-commerce » avec Ali Ouled – SHOJI 

TALK 1 LE LIT NATIONAL avec Christine Péjaudier

« Le Lit National»  a été  fondée en 1909 à Paris. L’entreprise  comme son nom l’indique fabrique lit et matelas haut de gamme… c’est « un sommeil sur mesure » pour reprendre leur slogan…

hist1L’entreprise fut fondée par le grand père de Christine Péjaudier,  François Péjaudier. François Péjaudier, né en 1885 en Auvergne dans le Bourbonnais précisément et il se retrouve, malheureusement,  orphelin à l’âge 15 ans. Le Certif’ pour seul bagage, il « monte »  à la capitale et devient apprenti chez dans un grand magasin  au rayon literie. Cela l’inspire jusqu’à fonder sa propre entreprise en 1909 à l’époque l’entreprise s’appelait « LES USINES NATIONALES DE LA LITERIE » au Pré Saint Germain et d’ailleurs les ateliers sont toujours là-bas.

Quelques dates importantes

1920 : la création d’un lit en cuivre qui portera le nom de « lit national » et donnera d’ailleurs son nom à l’entreprise…

En 1924, sont inaugurés de vastes ateliers de fabrication au 7 rue Baudin dans la commune du Pré-Saint-Gervais. Baptisés « usine moderne électrique », ils sont tournés vers l’avenir et le progrès en marche.

hist2

1934 • La légion d’honneur

Après dix ans de travail, sa réussite sociale est reconnue. En 1934, François Péjaudier, qui dirige huit magasins (dont celui du Trocadéro, inauguré en 1928), est fait chevalier de la légion d’honneur. Il célèbre l’évènement en invitant tous ses employés en Normandie pour un dimanche convivial.

1939 • La guerre : les années noires

Dépression économique, guerre, occupation et captivité de son fils … Le fondateur, François Péjaudier, s’éteint en 1941. Le Lit National tourne au ralenti en attendant des jours meilleurs.

1945 • La renaissance

Lorsque son fils Georges est libéré, il s’attelle immédiatement à la reconstruction. En dix ans, il renoue avec les racines de l’entreprise de son père et privilégie la qualité : le Lit National devient haut de gamme. Entre intimité, douceur nocturne et convivialité, la maison familiale renaît.

grand-lit-compose-delements-dissocies-766_350x260

1958 • L’invention du Duo-Rêve

« Dormir ensemble, chacun dans son lit. » L’apparition du Duo-Rêve fait l’effet d’une petite révolution. Symbole du nouveau Lit National, il associe le confort indépendant, l’accroissement des dimensions de couchage et le sur-mesure.

Toujours dans histoire : la première fois que vous avez fabriqué de 2 m c’était pour le Général de Gaulle. D’autres clients aussi prestigieux ? L’Élysée, Matignon et beaucoup de stars !

crea-atelier4

→1998 : Christine Péjaudier, prend la direction de l’entreprise en 1998, entreprise qui emploie 43 personnes, fabrique chaque année 600 matelas et 950 sommiers.

Chiffres d’affaires 3,7 millions d’euros dont 95% en France (chiffres 2012)

L’entreprise a obtenu le label Entreprise du Patrimoine Vivant EPV

Des boutiques en France et dans le monde comme en Corée du Sud …

Pour finir parlez-nous de ce livre LIT NATIONAL de l’écrivaine Joy Sorman qui dit en parlant de ce vos ateliers : « C’est un lieu très romanesque. Une machine à histoires ! » Le Lit national est un lieu où l’on zigzague entre de gros sacs remplis de laine de mouton et de crin végétal 100% made in France. (Lu dans le Parisien).

Entendu sur Arte Radio (lien ici) cet excellent document sonore au coeur du Lit National

AU LIT AVEC JOY SORMAN
Carnet de bord d’un livre écrit au Lit (28’38’’)
« Une couche de latex plus une couche de laine »

Par Mathilde Guermonprez

Il y en a qui lisent au lit, Joy Sorman, elle, écrit sur le Lit. D’octobre 2011 à juin 2012, l’écrivain était en résidence au Lit National, une entreprise de literie de luxe du Pré Saint-Gervais. A l’invitation du Conseil général de Seine Saint-Denis, elle passe ses mercredis parmi les matelassières, couturières et livreurs. Apprentissage de la langue des métiers, observation des gestes, confrontation de deux logiques de création…
Mathilde Guermonprez a suivi les premiers mois de cette étonnante immersion, et la naissance du livre « Lit national » paru depuis aux éditions Le bec en l’air.

Enregistrements : octobre-décembre 11
Mise en ondes & mix : Samuel Hirsch
Réalisation : Mathilde Guermonprez

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s