Business Club de France : demandez le programme de ce WE. Rediffusion

Publié le Mis à jour le

REDIFFUSION

Prochain  Business Club de France: samedi  10/8 à 7h et dimanche 11/8 à 15h

→Cette émission a été diffusée  sur BFM Business Radio : Jeudi 2 mai à 21h, Samedi 4 mai à 7h et dimanche 5 mai à 15h

Ecouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130506_club_1.mp3]
1ère partie: "Et si la France gagnait la bataille de la mondialisation", avec Jean-Claude Beaujour

 


EtSiLaFranceGagnait 2JeanClaudeBeaujour 2Jean-Claude Beaujour est docteur en droit et avocat international. Il accompagne les entrepreneurs français à l’international.

Aujourd’hui le constat est partagé et, semble-t-il définitif : la France va mal !

Alors comment redresser notre industrie, améliorer notre système éducatif, développer nos emplois au sein d’une économie mondialisée qui nécessite une capacité de réaction perpétuelle ?»

Mais comment bâtir une politique offensive et réaliste alors que la France se trouve au cœur du marché mondial, dont elle a elle-même contribué à en fixer les règles ? Les rapports de forces ont changé et la France doit se positionner dans cette nouvelle configuration. Est-ce à dire que la bataille est perdue d’avance ? Si la morosité ambiante le laisse supposer, Jean-Claude Beaujour, lui, envisage ce changement de manière positive.

→A suivre : Comment notre école fabrique des chômeurs et comment nous passons, sans broncher, devant 86 milliards d’euros !

Dans le Business Club de France, nous avons pris 2 exemples parmi tant d’autres… 2 secteurs qui ne vont pas bien dans notre pays. Et vous verrez qu’avec du bons sens, de l’envie il est possible de faire avancer les choses… Et pour cela : pas besoin de loi supplémentaire ! 

L’école 

jean Claude Beaujour prend un exemple dans son livre  une étude de l’OCDE réalisée pour les 3 ans et qui s’appelle PISA. Et il ressort  que les jeunes français sont bien en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE.. Et pourquoi ? Il écrit « c’est à cause de la ghettoïsation des établissements, la dilution de l’autorité, les programmes inadaptés, aux élèves démotivés… amphis surpeuplé… et il  enfonce le clou : « les enseignants de l’hexagone devraient au moins pouvoir assurer la principale mission de notre école républicaine : préparer les jeunes la vie active, en leur offrant une formation en rapport avec la demande ! » Il n’y a qu’à voir le taux de chômage qui touche nos jeunes pour comprendre cet échec ! Faut-il une loi pour rapprocher les enseignants, les jeunes et le monde du travail et des entreprises ? 

Le tourisme 

Paris, la France : premières destinations mondiales ! Et pourtant nous ne savons même pas en profiter. Jean Claude Beaujour revient sur ce qu’il appelle « le syndrome de Paris » qui touche essentiellement les Japonaises. Cette image de rêve de Paris est sérieusement écornée « Autant dire que lorsqu’ils (les japonais) débarquent à Roissy dans le bruit, la fureur, qu’ils se font bousculer dans le métro… pratiquement écraser sur les passages piétons […] Ensuite, mention spéciale aux serveurs de bistrots dont la mauvaise humeur fait en quelque sorte partie du folklore local et aux chauffeurs de taxis, mal embouchés par nature… » Et ces exceptions sont malheureusement vraies partout en France, dans tous les lieux touristiques !

Jean Claude Beaujour se plait à rappeler un chiffre : Si l’on prend en compte ce que dépense un touriste aux USA, avec le nombre de visiteurs en France, nous « empocherions » 86 milliards d’euros ! Autrement dit, avec nos humeurs, notre manque de savoir-vivre et de sens de l’accueil… Nous passons chaque année à coté de 86 milliards d’ euros… Faut-il une loi pour résoudre ce problème ? 

L’école, l’emploi, la fonction publique, le système de santé et de solidarité, la recherche et développement, le tourisme, les territoires et concitoyens hors de l’hexagone, tout est passé au crible dans cet ouvrage de Jean-Claude Beaujour, pour une vision optimiste, qui donne envie d’agir.

Jean Claude Beaujour

Produit de la dimension internationale de la France, l’auteur, d’origine antillaise, diplômé de la Sorbonne, de l’University College London et d’Harvard, a vécu et voyage aux quatre coins du monde pour exercer son métier. Fort de son expérience internationale, il s’inspire des bonnes pratiques de ces Etats qui ont su jouer la carte de la mondialisation pour développer son analyse et formuler ses propositions.

En savoir plus ? Jean Claude Beaujour est l’invité d’Afronight sur TeleSud

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s