Salon du Bourget : Aviasim, premier simulateur de vol grand public sur A-320 en France! C’était au Business Club de France (podcast).

Publié le Mis à jour le

Émission diffusée sur BFM Business (radio)  : Jeudi 20/6 à 21h, samedi 22/6 à 7h et dimanche 23/6 à 15h

Au sommaire:

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130624_club_1.mp3]
2ème partie: AVIASIM, avec Thomas Gasser, président fondateur - AU TÉLÉPHONE

aviasim 2Né de la passion de Thomas Gasser pour le monde aéronautique, AviaSim est un concept innovant dans le domaine des loisirs : le 1er simulateur de vol sur Airbus A320 ouvert au grand public ; projet qui a vu le jour en octobre 2012.
Moins d’un an après son lancement, AviaSim s’apprête aujourd’hui à devenir leader français de la simulation de vol et à dupliquer son modèle aux 4 coins de la France.

Fraichement sorti d’EM Lyon, Thomas Gasser, 26 ans vient de fonder à Lyon sa première société, AviaSim, sur un pari. Il a acquis un simulateur de vol d’Airbus A 320 qu’il propose au grand public et aux entreprises. Non pas pour un apprentissage du pilotage, mais tout simplement comme loisir. Il envisage même à partir de l’expérience qu’il compte accumuler, de lancer une franchise européenne… « La sensation du pilotage sur un avion de ligne de type Airbus A 320 était jusqu’à présent réservée aux professionnels. Elle était la chasse gardée de constructeurs internationaux. Moi je veux la démocratiser ! ». Du haut de ses vingt-six ans, Thomas Gasser, créateur de la start-up AviaSim n’a pas froid aux yeux. Ce jeune pilote (sur Cessna), passionné depuis toujours d’aviation n’a guère hésité sur l’objet de l’entreprise qu’il a créée une fois son diplôme d’EM Lyon en poche : ce sera l’aviation. Il sait que l’accès aux simulateurs sur vérins qui forment les pilotes des compagnies aériennes sont inaccessibles aux particuliers : ils coûtent une fortune et sont de ce fait réservés à la formation des professionnels. Or, une entreprise allemande, CockpitSonic, pour un coût moindre-une centaine de milliers d’euros- a mis au point un simulateur apte à procurer de vraies sensations, même s’il ne se meut pas, n’étant pas monté sur vérins. Thomas Gasser a fait le siège de cette entreprise et obtenu l’exclusivité de la commercialisation de ce simulateur pour l’Europe. Imitant le cockpit de l’Airbus A 320 de façon fidèle, il permet de vivre une vraie sensation de vol avec écrans de 180 degrés, conçus pour permettre aux pilotes en herbe de vivre au plus près des conditions réelles de pilotage.

Reportage 01 Net

D’emblée son projet est particulièrement ambitieux : créer une franchise qu’il entend commercialiser dans toute l’Europe. Mais toute franchise a besoin pour se lancer d’un site pilote pour développer le modèle économique : ce sera Lyon. Le 15 octobre (2012), il proposera dans le quartier de Gerland, à l’enseigne AviaSim, le premier simulateur de vol sur Airbus A 320 en France, destiné au grand public. « Nous visons à la fois la clientèle des particuliers qui veulent connaître des sensations, mais aussi les entreprises qui veulent monter des opérations de stimulation avec leurs salariés ou leurs cadres », explique Thomas Gasser. Il explique : « Les entreprises pourront réaliser des séminaires et des événements internes dans cet univers quelque peu décalé de l’aviation. » Il estime qu’elles s’intéresseront rapidement à cette nouvelle offre : « par les sensations de stress qu’il peut générer, un vol sur simulateur stimule le travail d’équipe et la communication entre les personnes ».

Les prix, même s’ils sont relativement élevés, restent abordables : 99 euros pour une expérience d’une heure (avec un briefing préalable de 20 minutes avec un instructeur pour un vol de 40 minutes, toujours accompagné de l’instructeur), ou encore, 120 euros par personne, avec un buffet, pour les entreprises. Ce tarif prend de l’altitude-249 euros-pour des prestations de plus longue durée. Cinq instructeurs travaillent au coup par coup avec Thomas Gasser : «Ils possèdent au minimum un diplôme de pilote professionnel et sont qualifiés sur simulateur Airbus A 320 », précise le créateur d’AviaSim qui emploie pour l’heure deux salariés à temps plein. Ce créateur d’entreprise né dans une famille d’entrepreneur croit dur comme fer à la réussite de son projet. Il prévoit l’équilibre d’exploitation dès 2013 avec un chiffre d’affaires de 120 000 euros. L’investissement initial-150 000 euros- provient de ses propres ressources et de sa famille pour moitié et est, pour la moitié restante, d’origine bancaire.

Thomas Gasser n’a négligé aucun détail : à l’intérieur du cockpit de l’A 320, trois sièges d’observateurs permettent d’inviter ses amis ou sa famille pour observer ses exploits aériens. Lesquels peuvent être filmés par une caméra vidéo et remis à l’issue du vol du pilote en herbe.

Source: Lyon Entreprises

ACTUALITÉ

AviaSim s’apprête à ouvrir ses deux premiers sites en franchise.

Privilégiant un développement sous la forme de partenariats, le dirigeant Thomas Gasser espère s’étendre en France et en Europe pour atteindre une quinzaine de centres d’ici 3 ou 4 ans.

Pour rejoindre le futur réseau, les candidats à la franchise devront prévoir l’achat d’un simulateur à 80 000 euros et un droit d’entrée de 15 000 euros.

Alors que les objectifs de 2013 ont déjà été remplis, AviaSim cherche à améliorer son concept. Un accord va être finalisé avec Avenir Aviation, une entreprise du Rhône (69), pour proposer à la fois un vol sur simulateur et un vol réel.

Une offre pour les entreprises va être également mise sur le marché avec la création d’un véritable espace aérien avec tour de contrôle pour animer des séminaires par exemple.

Cette année, AviaSim compte réaliser 400 000 euros de chiffre d’affaires.

Source: Les Echos de la Franchise

Publicités

2 réflexions au sujet de « Salon du Bourget : Aviasim, premier simulateur de vol grand public sur A-320 en France! C’était au Business Club de France (podcast). »

    […] SALON DU BOURGET: – AVIASIM décolle avec le simulateur de vol sur A-320 – KEPPLAIR transforme des Airbus en bombardiers […]

    […] SALON DU BOURGET: – AVIASIM décolle avec le simulateur de vol sur A-320 – KEPPLAIR transforme des Airbus en bombardiers […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s