Les enjeux du monde numérique en 2013, avec l’IDATE, Netgem, Cloudwatt et Sequans. C’était dans le Business Club ! (parts 2 & 3) Podcast

Publié le Mis à jour le

C’était dans le Business Club de France diffusé :

  • Jeudi 6/6 à 21h
  • Samedi 8/6 à 7h
  • Dimanche 9/6 à 15h

AU SOMMAIRE :

Écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130610_club_1.mp3] 

2ème et 3ème partie: IDATE, avec François Barrault, président - CLOUDWATT, avec Patrick Starck, président - NETGEM, avec Joseph Haddad, président - SEQUANS, avec Ambroise Popper, cofondateur

digiworldbook 2Chaque année, l’IDATE (Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications en Europe) publie le Digiworld Yearbook, qui fait l’état des lieux de l’économie numérique. 3 constats s’en dégagent pour 2013:

– le marché qui se tasse +2,7% à 3169 milliards d’euros  en 2012 contre +3,9% en 2011 et +4,7% en 2010

– le ralentissement du marché des telecom, un modèle économique européen qui ne fonctionne plus,mais, selon François Barrault, plusieurs leviers de croissance, c’st le 3e constat, qui se profilent:

  • LA MOBILITÉ / LE BIG DATA

logosequans 2Pour en parler: Ambroise Popper, de SEQUANS, fondée en 2003, l’entreprise fabrique des composants électroniques pour la 4G (LTE). Selon Ambroise Popper, les modèles économiques seront à l’avenir basés sur les services liés à la 4G, et non plus sur la technologie en elle-même. A noter que les services « voix » des téléphones mobiles ont chutés de 15% l’année dernière.

  • LE CLOUD

logocloudwatt 2Patrick Starck, président de CLOUDWATT, né en 2012 d’une volonté politique de créer un acteur français du cloud, pour ne pas céder trop de terrain aux géants américains. Orange, Thalès et la Caisse des Dépôts se sont ainsi associés pour lancer ce nouvel acteur, dont l’offre commerciale sera lancée à la fin de cet été 2013. Le marché est énorme et l’objectif est de 500 millions de CA d’ici 2017, avec une création de 300 à 500 emplois. Pour François Barrault : « le « cloud » c’est comme l’invention de l’électricité »

 

  • LA TV CONNECTÉE

logonetgem 2Joseph Haddad, de NETGEM, explique la nouvelle orientation de l’entreprise vers la distribution de contenus, pour répondre à la demande croissante de consommation de vidéo, via notamment la TV connectée. D’où le rachat récent de Vidéofutur. Netgem, créée en 1996, fabrique  des décodeurs de télévision IP et TNT ( CA : 81,2 millions en 2012 – Effectif: 65), mais l’entreprise développe actuellement une offre de contenus (de divertissement) qui se situerait autour du prix psychologique que sont prêts à payer les français à savoir 15 euros/mois. Aujourd’hui, dit Joseph Haddad, « vous avez une offre totalement gratuite c’est la TNT et autre plutôt haut de gamme les bouquets (ADSL, Cable, Satellite) qui eux se situent autour de 35/40 euros ! Entre les deux, il n’y a aucune offre ! »

→A SUIVRE ... Encore plus de news sur l’étude

→Les grands enseignements de l’étude DIGIWORLD 2013 :

DigiWorldYearbook13_Infograpfic

→Communiqué :

L’IDATE présente la synthèse des enjeux de l’économie numérique dans la 13ème édition du DigiWorld Yearbook


L’IDATE publie la 13ème édition de son DigiWorld Yearbook, devenu une référence internationale. Comme chaque année, les experts de l’IDATE proposent une lecture du monde numérique, incluant les chiffres clés, les innovations et les principaux évènements intervenus sur les marchés des télécommunications, de l’internet et des médias.

• En valeur, les marchés du DigiWorld ont enregistré globalement un ralentissement sensible en 2012, avec une croissance ramenée à 2,7 %, après deux années de reprise. Didier Pouillot, responsable du projet DigiWorld Yearbook, précise qu’en effet « 2012 apporte une correction sévère au marché des équipements, avec des contractions en volume dans presque toutes les catégories et des pressions sur les prix qui annulent une grande partie des effets de montée en gamme. Le marché des téléviseurs est le premier à en faire les frais et entraîne le marché de l’électronique grand public dans une chute de 7 %. Mais l’intensification de la concurrence sur le marché des smartphones et des tablettes change aussi la donne pour les deux autres secteurs. En ce qui concerne les marchés des services, si l’on peut parler de résistance relative, il apparaît désormais fort peu probable que l’on revienne à terme vers les niveaux de croissance du milieu des années 2000, encore moins vers ceux, à deux chiffres, de la fin des années 90 sauf pour les nouveaux services de l’internet (OTT). Ces derniers affichent toujours des progressions de l?ordre de 20 % en moyenne ! »

• Toutefois pour l’IDATE, on aurait tort de croire que l’innovation numérique est épuisée. Yves Gassot, Directeur général de l’IDATE, réaffirme dans son introduction les trois moteurs de l’innovation numérique que sont le mobile, le cloud et le big data. C’est pour lui l’occasion de revenir sur l’actualité des derniers mois, en développant son analyse :
– la récession sur le marché européen des télécommunications contraste avec la dynamique du secteur outre-Atlantique, dopé par la 4G et la perspective d’une nouvelle phase de consolidation ;
– le poids considérable acquis par les géants de l’Internet ne doit pas masquer la fragilité des positions acquises (Apple) et les différentes pressions qui s’exercent sur eux.

• Le Président de l’Institut, François Barrault, dans sa préface, considère que l’on a tort de ne voir que les impacts de la crise, des destructions « schumpétériennes » de la valeur. Alors que « l’innovation numérique reste un vecteur essentiel de productivité et d’un nouveau cycle de croissance ». Une occasion, pour lui, d’introduire le thème du prochain DigiWorld Summit (Montpellier, 20 & 21 novembre 2013), puisque le rendez-vous annuel de l’IDATE aura lieu cette année sous le titre « The digital gold mines »

→Feuilleter l’étude ici

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s