Redressement judiciaire : Hapsatou Sy s’explique… Et redémarre…

Publié le Mis à jour le

DERNIERE MINUTE – UNE NOUVELLE ENSEIGNE QUI PORTE LE NOM DE SA CRÉATRICE : « HAPSATOU SY » 

8 ans après le début de ses activités d’entrepreneure, Hapsatou Sy recentre sa stratégie sur le développement de 4 marques de produits cosmétiques et capillaires déjà vendues en France mais aussi à l’international. Après plusieurs épreuves difficiles, l’enseigne reprend très activement le chemin de la croissance. Depuis plusieurs années, Hapsatou Sy travaille activement au développement de différentes marques de produits cosmétiques et capillaires, désormais disponibles.  (communiqué de presse décembre 2013 : Hsy_Dvltp_Dec13)

SEPTEMBRE 2013

Fin de partie pour Hapsatou Sy. La médiatique entrepreneure, chroniqueuse télé sur D8, a annoncé via un bref communiqué la fermeture définitive de ses cinq derniers salons de beauté et de coiffure en France où travaillaient encore une trentaine de personnes. Son entreprise qui gérait en propre ces points de vente, Beauty Revolution International, est en liquidation judiciaire depuis le 25 septembre 2013. Il faut dire que la société ne tenait plus qu’à un fil, placée en redressement judiciaire depuis neuf mois.

Plus d’info ici

 

Le 20 mars dernier, elle écrivait : 

BEAUTY REVOLUTION INTERNATIONAL ET SES FILIALES, SOCIETES DE LA CHEF D’ENTREPRISE HAPSATOU SY ONT OBTENU L’OUVERTURE D’UNE PROCEDURE DE REDRESSEMENT JUDICIAIRE LE 23 JANVIER 2013

Contrairement à ce qui a pu être annoncé ces derniers jours dans certains médias, il n’est aucunement question de liquider la société.

À travers cette procédure prévue par la loi, Hapsatou Sy, accompagnée de ses actionnaires, mettent en œuvre tous les moyens qui permettrons à la société de se restructurer et atteindre la rentabilité dès la fin de cette année 2013.

 

HAPSATOU-SY-2012Hapsatou Sy  

Ma société a enfin obtenu l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire.

En effet, la société avait connu un développement trop rapide, et de lourds investissements dans mon projet « 100 femmes ont décidé de changer de vie », un Programme de franchise solidaire consistant à aider des femmes souhaitant changer de vie, en apportant un financement à taux zéro, formations et accompagnement dans l’apprentissage de l’entrepreneuriat.

Partant d’une belle et bonne initiative, ce projet visait à sélectionner des femmes qui n’avaient pas eu la chance d’avoir le parcours scolaire, les réseaux, les moyens financiers pour créer leur franchise et participer ainsi au développement de l’entreprise.

La théorie était plutôt prometteuse, mais la mise en pratique s’est révélée très complexe. Je me suis rendu compte … que tout le monde n’était pas entrepreneur, et qu’il était difficile de concilier le temps nécessaire à la formation et la qualité du service et des prestations légitimement réclamée par nos clients.

J’ai décidé de mettre un terme à ce projet en février 2012, consciente de toutes les difficultés humaines que cela pouvait provoquer.

 […]

Je pense juste avoir pris mes responsabilités et cette décision difficile pour éviter les dégâts que cela pouvait provoquer si elles s’obstinaient dans une voie qui n’était pas la leur.

L’échec aurait été plus douloureux, mais surtout les conséquences financières plus dramatiques. 

Pour ma société, la conséquence financière est une perte de près de 3 millions d’euros, un travail conséquent d’amélioration et la reconquête de certains clients qui ont eu à subir parfois une détérioration du service liée au manque d’expérience de certains de mes franchisés

 […]

Pour ma part, cette expérience enrichissante a été douloureuse car elle était avant tout une histoire humaine.

J’ai probablement sous‐estimé le temps, l’énergie et les moyens nécessaires à transformer des personnes en entrepreneurs.

 […]

Je comprends d’ailleurs la colère de certaines, car cet échec qui est le nôtre, est difficile à accepter.

A l’origine des difficultés de l’entreprise également, une pénible et très injuste bataille contre la Société Generali.

En mars 2010, j’étais privée de l’exploitation de mon bail situé Avenue de l’Opéra.

Suite à une procédure toujours en cours devant les juridictions compétentes, mon bail a été résilié aux torts exclusifs de Generali.

Le préjudice a été estimé par un expert auprès de la cour d’appel à 3 millions d’euros.

A ce jour, aucune réparation  n’a été prise en compte, et nous continuons à nous battre pour que justice soit faite.

Contrairement à ce que nous avons pu lire dans la presse ces derniers jours, nous n’envisageons absolument pas de liquider la société. Nous disposons à ce jour des fonds nécessaires à la remise en état de celle-ci,

 […]

 L’ensemble des actionnaires, dont je fais partie, s’est d’ailleurs accordé pour faire tous les efforts y compris financiers permettant l’établissement rapide d’un plan de continuation.

[…]

Enfin, j’ai toujours souhaité témoigner pour tous les entrepreneurs ou futurs entrepreneurs, afin de leur raconter la réalité du terrain, la brutalité de certaines épreuves et le bonheur de créer.

[…]

C’est parce que ces histoires sont dures qu’elles sont belles !

Je continue à croire au rêve français, que j’ai déjà grandement vécu !

Hapsatou Sy

Entrepreneure

Le communique de presse complet : Redressement Judiciaire. Hapsatou Sy s’explique (pdf)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Redressement judiciaire : Hapsatou Sy s’explique… Et redémarre… »

    http://www.jcpenney.cc/ a dit:
    20 mai 2013 à 14:30

    This is the perfect blog for anyone who wants to know about this topic. You know so much its almost hard to argue with you not that I really would want…HaHa. You definitely put a new spin on a subject thats been written about for years. Great stuff, just great!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s