Fondation Mécène et Loire & Bodet qui donne l’heure à Al Jazeera. C’était dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

C’était dans le Business Club de France (diffusion samedi 16/2/13 à 7h et dimanche 17/2/13 à 15h)

Au sommaire :

Ecouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130218_club_1.mp3]

4e partie : Mécène et Loire avec Stéphane Martinez, Président et Jacques Burel, Directeur du département Horlogerie et Affichage de BODET

DERNIERE MINUTE : 

Forte d’une première expérience couronnée de succès, Mécène et Loire poursuit son aventure avec la création de la fondation n°2. En ce début 2013, ce sont ainsi 29 entreprises qui se sont engagées et mobilisées pour un mécénat de proximité qui valorise le Maine-et-Loire, pour un budget quinquennal d’un million d’euros. Les porteurs de projets ont jusqu’au 12 avril pour poser leur candidature.

A l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire, la première Fondation Mécène et Loire a vu le jour en août 2007. Pendant 5 ans, la Fondation a apporté son soutien à 108 projets contribuant au rayonnement du Maine-et-Loire pour un montant global alloué de 691 250€.

A propos de « Mécène et Loire »

La Fondation Mécène et Loire a été créée le 2 août 2007 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine- et-Loire. Elle a pour objectif de soutenir les actions d’intérêt général, innovantes et porteuses d’image pour et sur le territoire du Maine-et-Loire, dans les domaines de la culture, de la solidarité, du sport, du patrimoine, de la science et de l’environnement. 

La force et l’originalité de la Fondation Mécène et Loire viennent de la multiplicité des acteurs : industriels dans divers domaines, restaurateurs, experts comptables. « Nos origines diverses sont un vrai moteur pour la Fondation » précise Stéphane Martinez,  Président de Mécène et Loire.

La fondation Mécène et Loire mène deux types d’actions de mécénat. Chaque année environ 120 000 euros sont accordés à une vingtaine de candidats présentant leurs projets originaux.  En 2010, une bourse de 45 000 euros a été décernée à un projet unique sélectionné sur le thème « Art, innovation et économie en Anjou ».

La particularité de la Fondation réside dans le fait que ce soit la première Fondation française regroupant des PME et TPE exerçant des métiers différents et soutenant des projets de catégories diverses (culture, environnement, sport, solidarité, recherche).

Cette originalité a inspiré d’autres structures comme la Fondation Mécènes Catalogne initiée par la CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, la CCI de Caen.

A suivre :

BODET, l’horloger international qui équipe la chaine Al Jazeera ou ecnore la Grande Mosquée est membre fondateur de cette fondation.

Fondation et mécénat en France : les chiffres clés…

>

Un Oscar… 

la fondation a obtenu l’Oscar PME – un des 5 prix remis lors de la cérémonie (Oscar du mécénat d’entreprise, oscar du nouveau mécène, oscar du mécénat international, etc)

La pérennité de l’engagement, l’originalité et le professionnalisme de la démarche, l’implication des acteurs, l’importance des moyens mis en œuvre et l’intégration dans la stratégie d’entreprise sont autant d’éléments examinés par les jurés dans le cadre de ce concours.

LES CHIFFRES DU MÉCÉNAT EN FRANCE 

Près d’un tiers des entreprises françaises sont engagées dans le mécénat, soit environ 40 000 entreprises, contre 35 000 en 2010. Le budget du mécénat d’entreprise est stable, à 1,9 milliard d’euros.

Bénédicte Menanteau, déléguée générale d’Admical : « Une augmentation de près de 15 % du nombre d’entreprises mécènes en pleine période de crise n’est pas anodine. Elle montre que les entreprises sont là pour l’intérêt général, même quand ça va mal. Elles sont à l’écoute des besoins de la société et veulent y jouer un rôle, au-delà de leurs activités marchandes.»

32 % des entreprises de moins de 100 salariés sont mécènes, contre 27 % des moyennes et grandes entreprises. Les PME représentent désormais 93 % des mécènes (contre 85 % en 2010).

Source : site de l’Admical Association pour le Développement du Mécénat  Mécénat Industriel et Commercial.

MECENE ET LOIRE : 

  • 24 entreprises-membres fondateurs (parmi eux : Bodet, Hyper U, Mc Donald’s, La Boucherie)
  • 108 projets soutenus
  • Montant total alloué : 691 250€.

EXEMPLE DE PROJETS 

  • Festival du Printemps des Orgues, mené à bien à la cathédrale d’Angers grâce au soutien de Mécène et Loire et qui s’est ensuite produit à l’Opéra Bastille et à Toulouse.
  • En 2010 : une bourse de 45 000 euros pour un projet unique.
  • Château d’Angers

Création d’une passerelle symbolique à la porte des champs 

Ce projet visait à restituer partiellement et symboliquement le pont-levis en bois qui existait à la porte des champs du Château d’Angers. Grâce à cette restitution, cette porte, ainsi ouverte sur l’extérieur de la forteresse et sur la ville, retrouvera son rôle de lieu de communication. Ce projet s’inscrivait dans le cadre des manifestations organisées pour commémorer le 600ème anniversaire de la naissance du Roi René.

Restauration du logis royal du château d’Angers

Suite aux destructions dues à l’incendie (2009), le centre des monuments nationaux lança un vaste programme de restauration du logis royal du château d’Angers. Ce chantier fut l’occasion d’améliorer la sécurité des personnes à mobilité réduite

ENTREPRISE BODET

  • Activité : leader européen de la mesure et gestion du temps.
  • CA 2011 : 63 millions d’euros 
  • 630 collaborateurs 
  • Membre fondateur de Mécène et Loire

C’est en 1868 que Paul Bodet installe sa première horloge dans le clocher de l’église de Trémentines (Maine-et-Loire). Jusqu’alors menuisier, il part dans le Jura pour trouver un mouvement mécanique lui permettant de réaliser une horloge d’édifice. Cette première réalisation rencontre un vif succès. Paul Bodet étend alors rapidement son activité à la réalisation de clochers dans l’Ouest de la France et crée l’entreprise Bodet en 1869. Se succèdent ensuite à la tête de l’entreprise, Emmanuel Bodet et Pierre Bodet. Tous deux travaillent avec une véritable passion du clocher tout en modernisant les horloges mécaniques puis électromécaniques.

Bodet

Avec l’arrivée de l’électronique et du quartz, Pierre Bodet lance aussi l’horlogerie industrielle et le chronométrage sportif pour les salles de sport et les stades. Il décide de mettre en place un réseau de représentation national afin que les techniciens soient au plus près de leurs clients.

Son fils, Jean-Pierre Bodet, actuel Président Directeur Général, entre dans l’entreprise en 1970. Il parcourt le monde pour faire connaître les horloges Bodet et crée un réseau de distributeurs dans plusieurs pays.

Parmi, ces réalisations, l’entreprise équipe la chaine Al Jazeera et même la Grande Mosquée

Reportage de France 3

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s