Dans le prochain Business Club : Quelles places pour les femmes au travail / Ludendo (La grande récré) s’offre Hamley’s

Publié le Mis à jour le

Au sommaire du Business Club de France sam 6/10 à 7h et dim 7/10 à 15h sur BFM Business (radio)

Au sommaire :

À l’occasion de la 8e édition du  Women’s Forum (du 10 au 12/10 à Deauville)

Un rendez-vous créé en 2005 par Aude de Thuin… qui souhaitait faire le 1er forum mondial qui examine les principaux enjeux socio‐économiques d’un point de vue féminin. L’occasion de revenir sur la place des femmes dans les postes à responsabilités dans les entreprises. Mais qu’est-ce qui a changé ? 

Avec :

  • Jacqueline Franjou. Vice Présidente exécutive  du Women’s Forum
  • Claire Martin  Directrice de la Responsabilité Sociale du Groupe Renault
  • Jean René Cazeneuve –  Directeur Général  Bouygues Telecom Professionnel
  • Jérôme Ballarin  –  Président de l’Observatoire de la Parentalité en Entreprise

Chez Renault, nous parlerons de l’initiative women@renault, chez Bouygues Telecom, nous évoquons le réseau Bouygt’elles. Mais depuis près de 30 ans, six lois se sont succédées pour lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes dans la sphère professionnelle. Mais qu’est-ce qui a changé réellement et comment lutter efficacement contre les préjugés du type :

L’homme « leader », la femme « fonction support »

  • Pour 44% des managers hommes et 51% des managers femmes interrogés, les hommes et les femmes auraient des compétences professionnelles différentes.
  • Selon les managers, les hommes ont davantage de compétences liées au savoir faire (sens de l’action, management, compétences techniques) alors que les femmes sont plus dotées de savoir-être (compétences relationnelles).
  • Conséquence : risque d’auto-censure de la part des femmes : Il est difficile de se sentir à la hauteur ou même de se projeter sur des fonctions de managers ou de direction quand on sait que les compétences demandées font davantage référence au modèle masculin. Ainsi, les femmes auront tendance, soit à s’autocensurer, soit à se comporter en fonction de ces projections c’est à dire adopter des comportements masculins. Ceci peut engendrer un certain mal-être des femmes dû au déni de leur identité de femme qui peut être ravageur psychiquement.

Sacré plafond de verre : Les femmes ont un modèle explicatif plus complexe du plafond de verre que les hommes. En effet, elles l’expliquent par davantage de causes que ne le font les hommes.

Pour les femmes, il s’agit à la fois :

  • – de contraintes familiales qui s’imposent à elles 
  • – de supérieurs hiérarchiques qui favorisent les hommes
  • – d’autocensure
  • – d’une moindre attirance pour des postes de pouvoir
  • – et d’un manque de confiance en elles

Pour les hommes, il s’agit surtout :

  • – de contraintes familiales qui s’imposent aux femmes
  • – et d’une moindre attirance des femmes pour des postes de pouvoir

Et pourtant il ressort – selon divreses études – que la rentabilité des entreprises à la plus grande mixité (dans les comité de direction  était de 35% supérieure aux autres, ce chiffre grimpant jusqu’à 53% en 2007. Sommes nous finalement fait pour nous comprendre ? Nous ouvrons le dossier dans le Business Club de France. 

Pour en savoir sur le Women’s Forum avec Véronique Morali, Pdte

A SUIVRE ÉGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

Direction la région Lyonnaise pour découvrir les Boucheries André avec Juliette Baronnier. 200 personnes dans 7 magasins et un concept fort : « Du Pré à l’assiette ! » Fini les intermédiaires, les animaux de boucheries sont élevés dans la région, les légumes vendus dans leurs magasins sont produits localement : Bref vous verrez qu’il est possible dans notre pays de produire et consommer sur place, cela ne coute pas forcément plus cher et cela maintient, voire créer des emplois ! Comme vous le monter cette petite annonce. 

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE  

Le groupe Ludendo (la Grande Récré) vient de s’offrir Hamley’s. Avec Rudolph Hidalgo, manager général du groupe Ludendo.

Ludendo c’est :

  • La Grande Récré (enseigne phare)
  • Starjouet
  • Franz Carl Weber
  • Diverdrak
  • Ruedelafete.com
  • CA 2011 : 500 millions €
  • Effectif : plus de 2000
  • Groupe implanté dans 16 pays avec plus de 350 magasins
  • Magasin moyen : 1000 m2

Et Hamley’s racheté 75 millions d’euros par Ludendo, un « gros » morceaux qui place désormais Ludendo parmi les plus importants distributeurs de jouets en France.

Hamley’s c’est :

Fondé à Londres en 1760 par Willilam Hamley, Hamley’s est le plus ancien et le plus célèbre magasin de jouet au monde. Son magasin iconique à Londres, implanté sur 7 niveaux à Regent Street, une rue où circulent plus de 220 millions de personnes chaque année.

Hamleys est célèbre pour son environnement de vente unique, fondé sur l’animation, la démonstration et la théâtralisation.

L’enseigne Hamley’s dispose de 22 magasins implantés en Angleterre, Ecosse, Irlande, Danemark, Jordanie, Dubai, Inde, Chypre, Russie et Arabie Saoudite.

CA 2011 : 43 millions €

Ne ratez pas également les grandes tendances jouets de Noel 2012 ! RDV dans le Business Club de France.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s