Rebondir – Nos candidats et les TPE/PME – Produit en Bretagne – Wriha – Le Slip Français … c’était sur BFM les 31/3 et 1/4 2012

Publié le Mis à jour le

Comment un dirigeant peut-il rebondir en cas de coup dur ? « Effondré ! Effaré ! » des dirigeants qualifient les propositions pour les PME des candidats à la Présidentielle. Produit en Bretagne : une initiative à suivre…  Wriha : une Grande innovation – Le Slip Français : l’audace payante…

Ecoutez ou réécoutez l’émission du 31/3 et 1/4 2012 

Des témoignages, des conseils pratiques et une vision claire du quotidien du dirigeant d’entreprise… Nous sommes avec Nicolas Doucerain auteur du livre : « ma petite entreprise a connu la crise », un livre qui vient de ressortir avec une version enrichie… Et nous accueillons aussi Hervé Lassalas, vous verrez pour lui «  dépôt de bilan, divorce, dépression », il est passé par là ! Et il a su rebondir… ___
Dans l’émission :  Colère de Nicolas Doucerain sur les “mesurettes” de nos candidats à l’élection présidentielle. “RIen de précis, de concret, de logique pour les TPE/PME” Dans son blog  Nicolas Doucerain analyse les programmes des candidats. Il se dite « effaré » par les « mesurettes » des candidats. »Nos politiques se focalisent là où il y a de la lumière. Exemple : Seafrance , qui s’est préoccupé des 55 PME sous-traitantes ? Toute notre législation est faite pour les grands groupes pour être ensuite transposée sur les TPE/PME. »  
XXX
Un détail parmi tant d’autres…  Le dirigeant est noté par la Banque de France (NDLR : on sait maintenant à quoi la sert la Banque de France après l’arrivée de l’Euro)  à titre personnel et professionnel. Sur l’aspect professionnel, cela peut se comprendre, mais le coté personnel est extrêmement gênant. Si un client ne vous paye pas, met en difficulté  votre entreprise, le dirigeant risque de se voir supprimer carte bleu et chéquier personnels. Les candidats le savent-ils ? Cela vaut-il le coup de créer et d’entreprise ? Nos administrations n’ont-elles pas autre chose à faire ?
Hervé Lassalas également invité de l’émission, s’interroge : “nos candidats savent-ils ce qu’est une PME ? » Il se dit effondré par les mesures. Comment travaille un dirigeant, quelle est la pression qu’il supporte au quotidien ? Quelles pourraient être les mesures concrètes pour accompagner dirigeant et entreprise ? RIEN
« Alors si il y avait une mesure urgente pour les PME ? « De l’air » répond-il !
Le parcours d’Hervé Lassalas est marqué par de nombreux dépots de bilan, divorce et dépression : il a su rebondir ! Pour lui :  Ne jamais « vendre du malheur ». Rester visible et ne rien dire si ce n’est communiquer sur les points positifs en vue. Avoir une santé d’enfer. S’aider momentanément de « tranquillisants » pour dormir la nuit. Croire en demain. Ne jamais renoncer. Avoir confiance en soi et dans les autres. Aimer.
Créée pour mettre en avant les entreprises qui produisent en Bretagne et favorisent ainsi son développement, PRODUIT EN BRETAGNE tient ses promesses : les 260 entreprises membres en 2011 emploient 100 000 salariés (46% de plus qu’en 1994) et leur poids économique est de plus de 15 milliards d’euros (88% de plus qu’en 1994).
Produit en Bretagne, la marque du savoir-faire breton et une présence marquée sur internet avec www.jerelocalise.com : une vidéo, un jeu, du buzz marketing.
Tout ça pour promouvoir un Développement Territorial Durable qui prend en compte la création d’emploi, la qualité, l’environnement, l’héritage et la création culturelle, le respect des salariés…
C’est quoi relocaliser ? 

A Toulouse un jeune étudiant a décidé de créer des jeux qui permet aux enfants handicapés de faire une rééducation tout en s’amusant… c’est très innovant. Nous sommes avec Mauricio Ortiz fondateur de WRIHA Voir son concept en image…
Pour en savoir plus…  Un jouet rééducatif pour jeunes enfants handicapés

Un jeune ingénieur d’origine colombienne a mis au point une machine qui pourrait réduire le handicap physique d’enfants jusqu’à 70% en stimulant les mouvements de base.

Wriha
Le Prix « Ingénierie de produits » a été décerné il y a quelques mois à Mauricio Ortiz,étudiant de l’INSA de Toulouse pour son projet de support ludique dédié à la rééducation fonctionnelle. Depuis Mauricio est diplômé de l’Insa Toulouse en génie mécanique.
Son projet est né dans le cadre d’un programme d’échange avec l’Université des Andes de Bogota (Colombie). Il vise à améliorer les mouvements des membres supérieurs de personnes handicapées, et spécialement les enfants, depuis leur plus jeune âge.
Ce projet ludique, permet une meilleure assimilation par les enfants du processus car elle prend la forme d’un animal mécanique aux pattes et à la tête interchangeables pour en faire soit un chien soit un canard. Cet outil, manipulé par de jeunes handicapés, peut les aider à surmonter leurs difficultés.
L’idée lui est venue lorsqu’il était encore en Colombie. Il a observé des enfants dans un institut de rééducation infantile et a constaté que la manipulation et la sollicitation des mains permettaient aux enfants de faire des progrès considérables. Il a mis au point une machine brevetée et validée depuis 2009.
Les enfants de 2 à 5 ans qui sont atteints d’une infirmité motrice d’origine cérébrale peuvent grâce à ce jouet « rééducatif » améliorer leurs réflexes de préhension liés aux quatre mouvements du poignet : flexion, extension, déviation cubitale et radiale, un excellent exercice pour leur permettre de récupérer jusqu’à 70% de leurs aptitudes motrices.
Selon Mauricio Ortiz « En s’appuyant sur leur désir de jouer, on améliore considérablement les résultats. L’enjeu est majeur : en France, 6,4 millions de personnes présentent au moins une limitation d’activité et parmi elles, près de 250 000 sont des enfants. (…) Mon projet est de créer toute une gamme de dispositifs de ce type pour la rééducation infantile des membres supérieurs ».
Tout l’article et la vidéo ici
—-
LE SLIP FRANÇAIS : Ils ont OSÉ
Guillaume Gibault a su s’y prendre pour faire parler de son entreprise. Le jeune homme a choisi de surfer sur cette campagne électorale et sur le « Produire en France » pour promouvoir « le Slip Français ». Du coup, il a détourné les slogans de quelques candidats et cela donne par exemple : « La France forte en slip » ou encore « Le changement de slip c’est maintenant »
—-
La PUB !

Extrait de la matinale de Canal + le 12 mars dernier sur ce sujet…

Et ce buzz fait vendre ? Oui ! Même si ces slips sont peut-être un peu cher autour de 20 euros !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s